©photo : Yves LECHERMEIER

LE BAISER COMME UNE PREMIERE CHUTE
- L’ASSOMMOIR

TEXTE d’après L’Assommoir d’Émile ZOLA
TRADUCTION Anne BARBOT ET Agathe PEYRARD

MISE EN SCÈNE Anne BARBOT
DRAMATURGIE Agathe PEYRARD
COLLABORATION ARTISTIQUE Lionel GONZALES

CRÉATION MUSICALE ET SONORE Anne-Lise BRIOT
SCÉNOGRAPHIE Camille DUCHEMIN
CRÉATION LUMIÈRE Félix BATAILLOU
CRÉATION LIMÈRE Clara BAILLY

DISTRIBUTION Anne BARBOT, Anne-Lise BRIOT ET Benoît DALLONGEVILLE



« Je rêve de vivre dans une société honnête parce que la mauvaise société, c’est comme un coup d’assommoir, ça vous casse le crâne, ça vous brise une femme en moins de rien. »
L’assommoir d’Émile ZOLA

LABORATOIRES
#TGP
©Pierre DE CINTAZ
OUVERTURES PRO.
NOVEMBRE/DÉCEMBRE 2020

CRÉATION
AUTOMNE 2021


RÉSUMÉ

Le baiser comme une première chute est une forme théâtrale qui donne à voir le lent avachissement de la vie de Gervaise et de Coupeau, les personnages principaux de L’assommoir d’Émile ZOLA. Le début du récit, qui coïncide avec le début de leur intrigue amoureuse, fait résonner l’enthousiasme du jeune couple, bientôt parent. La naissance de Nana crée chez la blanchisseuse et l’ouvrier couvreur un désir redoublé de réussite. Mais la chute de Coupeau - du haut d’un toit parisien – vient remettre en question cette fulgurante ascension sociale…

Télécharger le dossier.

PRODUCTION

NAR6 - Compagnie onventionnée par le Conseil Départemental du Val-de-Marne et aidée à la Permanence Artistique et Culturelle de la Région Île-de-France, Théâtre Gérard Philipe - Centre Dramatique National de St Denis, Théâtre Romain Rolland - Scène conventionnée de Villejuif, l’EMC91 – théâtre de Saint-Michel-sur-Orge, Fontenay-en-scène – théâtre de Fontenay-sous-bois, La Grange Dimière – théâtre de Fresnes
(en cours de production…)

SOUTIENS

Théâtre des Quartiers d'Ivry - Centre Dramatique National du Val-de-Marne