Nous existerons aussi longtemps que le monde existera !
[PARCOURS 3]

©photo : Benoît Dallongeville

[PARCOURS 1] - [PARCOURS 2] - [PARCOURS 4]
[TOUS]

TEXTE d'après plusieurs oeuvres de Fiodor DOSTOÏEVSKI
TRADUCTION André MARKOWICZ
MISE EN SCÈNE & ADAPTATION Anne BARBOT

COLLABORATION À LA MISE EN SCÈNE Benoît SEGUIN
CRÉATION SONORE Anne-Lise BRIOT
SCÉNOGRAPHIE & CRÉATION LUMIÈRE Camille DUCHEMIN
REGARD DRAMARTUGIQUE Richard SANDRA
ASS.LUMIÈRES Félix BATAILLOUX
CONSTRUCTION LUC BERIL

AVEC
Anne-Lise BRIOT, Benoît DALLONGEVILLE et Philippe RISLER

Fatigué de vivre dans un monde d’hypocrites, le père d’Aliocha, surnommé Le prince, profite de cette soirée pour se démasquer, comme si Ivan méritait une franchise interdite à tout autre. Ses avis sont tranchés, sa conception du monde limpide, brutale et son appétit de liberté sans limite.


« Vois-tu mon poète,
le monde entier peut disparaître,
nous, nous remonterons toujours à la surface. »